Vignoble engagé

Le vignoble c’est de la nature, et la nature, ça se respecte !

Depuis plus de 10 ans, le vignoble bordelais s’est engagé dans une profonde transformation de ses pratiques agricoles pour mieux respecter la biodiversité et surtout, améliorer la qualité de sa production.

Aujourd’hui, plus de 65% des exploitations viticoles ont obtenu une certification environnementale contrôlée*. Avec un objectif de 100% à l’horizon 2025.

Et au-delà des pratiques actuelles, le vignoble Bordelais est également engagé dans des travaux d’expérimentation et de recherche pour trouver les méthodes qui, demain, permettront aux vignobles français de relever les défis de la transition écologique.

Aujourd’hui on trouve du bio, bien sûr, mais pas que ! La viticulture raisonnée (démarche régulant l’ensemble des impacts de l’activité agricole sur l’environnement) et la biodynamie (utilisation des forces célestes et terrestres dans le cycle de production) sont aussi très présentes.

Alors évadez-vous, poussez les portes, entrez dans les chais, dégustez les yeux fermés, et venez découvrir comment vignoble bordelais rime désormais avec respect.

Et pour retrouver tous les engagements des vins de Bordeaux, c’est ici !

*AB, Demeter, HVE, terraviti, biodyvin, area, SME, AFAQ, agriconfiance

Le conseil Pulpe

Le vignoble bordelais est le 1er vignoble à s’engager dans l’inscription des pratiques environnementales dans le cahier des charges des appellations. Saint-Émilion et les côtes de Bourg, par exemple, ont été les premiers à inscrire dans leur cahier des charges l’engagement préalable dans une certification environnementale. Comme ça c’est sûr, on ne peut plus se tromper !

Sélection de la rédaction

Partagez sur