croix
Feuilletez et téléchargez Pulpe #3, le magazine de l'irrésistible vignoble bordelais !
Gourmand

ON A TESTÉ POUR VOUS – l’atelier Vins & Fromages de l’Ecole du vin de Bordeaux

juin 2022

À toi, l’épicurien… J’ai testé, l’atelier Vins & Fromages à l’École du vin de Bordeaux !

9h : je prends le temps d’un petit café place de la Comédie, en plein cœur de la ville, sous un grand soleil et face au Grand Théâtre. Le tableau est posé : ça va être une matinée toute en douceur. Arrivée devant l’entrée de l’école, je constate que je ne suis pas la première : et oui, ces ateliers ont des fans ! Après quelques observations et bonjours timides, nous sommes accueillis tout sourire par Isabelle Négrier, vigneronne et formatrice à l’École du vin de Bordeaux. Je grimpe les escaliers majestueux pour prendre place dans notre salle de classe du jour.

©Wyron A

Du vin, et du fromage à 9h30 ?… Qu’à cela ne tienne, je suis rapidement le mouvement, entraînée par l’énergie d’Isabelle. Au programme : un tour d’horizon de l’histoire du vignoble bordelais, ses spécificités, ses vins, ses AOC et ses cépages. Ça, c’est la BASE, le B.A.BA de tout pratiquant rigoureux de l’épicurisme, car pour bien savourer, il faut bien connaître. Mais au fait, revenons-en aux basiques sur lesquels j’ai déjà mille questions (mais je vous épargne) : comment fait-on du vin ? Et comment fait-on du fromage ? Et comment associer finement vin et fromage? 

Un petit rappel qui ne fait pas de mal et qui me fait réaliser qu’il y a de vraies similitudes entre les méthodes de fabrication de ces deux-là. D’ailleurs, comme le vin, le fromage se décline et se pare de mille saveurs. J’apprends de la bouche d’Isabelle, à mon plus grand étonnement, qu’il en existe près de 1500 variétés : moi qui pensais que brebis, chèvre et bleu suffisaient à mes papilles, je suis plus que curieuse et impatiente de tous les tester dorénavant. Passons à la pratique, l’ambiance est décontractée et la bonne humeur s’accompagne de découvertes gustatives inédites : Sauternes et roquefort (je fonds), blanc de Graves et brebis (j’en pâlis)…

Les assemblages se suivent mais ne se ressemblent pas. On apprend à toucher, sentir, ressentir et tout le monde y prend beaucoup de plaisir. Sentir, tous les jours, partout et tout le temps, c’est le conseil que nous donne notre professeur du jour. Un brin de ciboulette, un poulet qui sort du four, un morceau de fromage, un verre de vin, bref, sentir avant de déguster pour faire travailler son nez, toute l’année. Je sors de l’atelier, nez à l’affût et prête à en découdre avec le moindre bout de fromage : tout cela m’a mise en appétit, et en soif de découvertes !

Marion, rédactrice 

 

Infos pratiques :

Durée : 3 heures

Tarif : 49 € par personne

Ecole du vin de Bordeaux

Le Pulpe en plus

Vous pouvez également offrir cet atelier en carte cadeau !

 

vague grise

Partagez sur

Châteaux

ouverts

ce jour