Feuilletez et téléchargez Pulpe, le magazine de l'irrésistible vignoble bordelais !
Arty

Le vignoble des artistes

septembre 2020

Le vignoble bordelais est littéralement infusé par l’Art, et ce n’est pas pour nous déplaire.

Architectes, designers, peintres, sculpteurs : ils ont forgé l’identité culturelle et artistique du vignoble. Petit tour d’horizon…

Comment passer à côté des chais majestueux qui jalonnent le vignoble ? Du côté de Bordeaux, le Château Les Carmes Haut-Brion n’a pas fini de vous surprendre. A l’intérieur de son chai futuriste imaginé par le designer Philippe Starck, découvrez les immenses cuves décorées chaque année par un artiste différent : de Sergio Mora en passant par Ara Starck ou encore Beniloy : impressionnant !

A Saint-Emilion, c’est le chai du Château La Dominique qui vous interpellera avec ses murs rouges et ses lignes épurées : un petit bijou de modernité dessiné par l’architecte Jean Nouvel.

Un peu plus loin en Entre-deux-Mers, impossible de passer à côté du Château Malromé. Ancienne demeure du célèbre peintre Henri de Toulouse-Lautrec, le château vous plonge dans le temps à travers la visite de ses appartements et l’exposition d’œuvres originales signées du maître.

 

Exposition Henri de Toulouse-Lautrec, Château Malromé ©Château Malromé 

Le Médoc est l’un des terrains de jeu favoris des architectes et designers qui s’en sont donné à cœur joie dans la réalisation de chais tous plus incroyables les uns que les autres. En témoignent les chais du Château Lafitte-Rodschild, du Château Beychevelle, du Château Montrose ou encore du Château Chasse Spleen dont le chai est signé Felice Varini.

Chasse Spleen Crédit Carole Dufreche

Chai du Château Chasse Spleen, ©Carole Dufreche 

Le saviez-vous ? On raconte que le nom de Chasse-Spleen est né d’une discussion entre Rosa Ferriere, la maîtresse des lieux de l’époque et son voisin, Odile Redon, peintre de renom ayant notamment illustré les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire. Le mystère reste entier…

Gabrielle Dumontet, femme d’esprit et sculptrice ne parlait pas moins de 5 langues. Cette artiste née à Bourg au XIX° siècle marqua le vignoble et plus encore par son talent. Elle est aujourd’hui exposée au Musée d’Orsay ou encore au Mac Nay Muséum à San Antonio, au Texas, rien que ça !

Vous l’aurez compris, notre irrésistible vignoble est riche de ces figures qui ont marqué son histoire, pour notre plus grand plaisir.

 

Retrouvez-nous sur les réseaux Pulpe ! INSTAGRAM . FACEBOOK & TWITTER

 

Le Pulpe en plus

Dans l’aile Est du Château Malromé, ne passez pas à côté de la Galerie d’art contemporain, tout simplement irrésistible !

Partagez sur