Sylvie Cazes, de la rive gauche à la rive droite et la Cité du Vin

Sylvie Cazes est un personnage incontournable dans le monde du vin de Bordeaux de par ses multiples fonctions. Elle est devenue la première femme à occuper le poste de Présidente de la très prestigieuse Union des Grands Crus de Bordeaux, suite au rachat du Château Chauvin, grand cru classé de Saint-Emilion. Elle est également directrice de l'agence de tourisme viticole de luxe Bordeaux Saveurs, une agence qui vous offre un séjour et des prestations sur-mesure.

Sylvie Cazes est l’heureuse propriétaire du plus vieux restaurant de la ville de Bordeaux : le restaurant Le Chapon Fin. Il fait d’ailleurs partie des 33 premiers établissements couronnés par Michelin en 1933).

Pour finir, elle est également la Présidente de la Fondation pour la Culture et les Civilisations du Vin ainsi que des Amis de la Cité du Vin. La première a pour ambition de protéger, de promouvoir et de partager l’histoire, la culture et les civilisations du vin, tandis que la seconde vise à acquérir des dons pour faire vivre la Cité du Vin.

S'il y a bien quelqu'un qui connaît intimement le vin et la région, c'est Sylvie.

Sylvie Cazes  

Nous lui avons demandé son avis :

Selon vous, quels sont les principaux atouts de la région ?

En un mot : la diversité. Cette région est d'une diversité particulièrement riche ; elle a beaucoup à offrir. A l'intérieur d'un périmètre relativement petit, se trouve Bordeaux, la ville la plus grande du monde classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO (1810 hectares du périmètre urbain de Bordeaux sont inscrits sur la Liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO), le vignoble de Saint-Emilion, premier du monde à avoir été classé « Paysage Culturel » par l'UNESCO et bien entendu, la Citadelle de Blaye. Puis viennent Arcachon et la côte, autres trésors de la région... Cette région a tant à offrir !

 

Quels lieux recommanderiez-vous à des visiteurs se rendant dans la région ? Quels sont, selon vous, les lieux à ne pas manquer ?

Il est impossible d'en faire une liste limitée. Compte tenu de la diversité qu'offre cette région, chacun peut y trouver son bonheur. Il y a un nombre considérable de châteaux à visiter, de restaurants à essayer et de lieux à voir. Il y en a pour tous les goûts, tous les budgets et tous les âges.

Où emmenez-vous ceux qui viennent vous rendre visite en ville ?

J'aime les ruelles autour de la Place St. Pierre. J'aime également les emmener à la petite Place du Chapelet, une perle cachée en plein centre de Bordeaux. Et bien entendu, il y a le Bassin d'Arcachon, une visite incontournable en bord de mer.

 

Si vous deviez choisir une région viticole autre que Bordeaux, laquelle choisiriez-vous ?

J'ai une grande passion pour la Bourgogne qui, pour moi, a beaucoup de charme. Mais au-delà de cette région, tous les vignobles dans le monde entier ont leur charme, comme le représente si bien la Cité du Vin.

 

Concernant la gastronomie locale, que recommanderiez-vous ? Quelle serait la spécialité à ramener ?

La plupart des produits locaux sont des produits frais et de saison. Par conséquent, parmi les spécialités à ramener peuvent figurer les typiques Cannelés ou éventuellement, un peu de notre excellent caviar d'Aquitaine.
A consommer sur place, je recommande tout d'abord le canard car notre région est réputée pour son foie gras et pour ses « grattons » de canard, un produit moins connu ; tous deux s'accordent merveilleusement avec nos vins.
La charcuterie locale s'associe également parfaitement bien avec un ou deux verres de vin de nos châteaux. J'aime en particulier le traditionnel jambon sec et le grenier médocain délicieusement poivré qui est une spécialité du Médoc.
Quant au poisson : la lamproie à la bordelaise, produit saisonnier, est un met fin et local excellent et rare qui se marie particulièrement bien avec un Bordeaux rouge robuste. Et il y a l'autre spécialité locale de poisson, dont Bordeaux a la réputation, l'alose.