Bourg : la route de la corniche

Sur la confluence de la Dordogne et de la Garonne se situe Bourg, une charmante ville fortifiée construite à l’époque romaine. C’est une ville au passé riche en histoire : en effet elle a joué un rôle important dans la défense de la région et a connu successivement la domination française et anglaise.

Bourg, une ville aux paysages spectaculaires

Vous souhaitez réaliser un circuit le long des rives de la Dordogne ? Nous vous conseillons celui amenant au plus grand estuaire d’Europe dont fait partie la réputée « route de la corniche » en partant de Bourg. Se présentera à vous des paysages spectaculaires, notamment le Parc de l’Esconge au pied des remparts avec sa pièce d’eau et son grand espace vert. En poursuivant le long des remparts, vous rencontrerez le château de la Citadelle avec ses jardins à la française et sa terrasse à la vue spectaculaire sur la Dordogne.

Une étape incontournable si vous prévoyez un weekend dans la région!

La route de la corniche : sur les traces des capitaines...

La D669 (E1) est également connue sous le nom de « Route de la Corniche » ou « Route des capitaines ».  Elle longe le bord de la Dordogne sur environ 8 km, jusqu'au début de l'estuaire de la Gironde, de Bourg-sur-Gironde à Villeneuve.

Commencez par la visite de Bourg

Commencez par la visite de Bourg. C'est une jolie petite ville avec un marché, des salons de thé et de nombreux lieux de dégustation et de vente des vins locaux (vins d'appellation Côtes de Bourg, mais également de Blaye, la ville voisine). Perchée sur les rives de la Dordogne, la ville abrite quelques maisons du 18ème siècle parées de mascarons et de balcons en fer forgé qui témoignent des temps révolus d'un commerce florissant. Un petit tour avec le train touristique est souvent le bienvenue pour appréhender l'histoire de Bourg.

La ville est bâtie sur un piton rocheux à une vingtaine de mètres au-dessus des eaux de la Dordogne. Entre ville haute et ville basse, l'escalier du Roy de plus de 500 marches relie les deux niveaux. Plusieurs allées pittoresques serpentent la ville jusqu'au port en passant par la Porte de la Mer. Le port accueille régulièrement des régates. Ne manquez pas de visiter le musée de la citadelle, des souterrains et des calèches.

Dans la partie haute de la ville, la Citadelle mérite d'être explorée.  De nombreux événements culturels y ont régulièrement lieu, tels que des concerts de musique classique organisés par l'association très active Bourg Arts et Vins.  La fête annuelle « Troque Sel » se déroule au port de la ville début septembre. La foire médiévale qui a lieu en même temps se tient dans les jardins du château.

Côté vin, les vins locaux exubérants sont de plus en plus réputés grâce à une nouvelle génération de viticulteurs qui œuvrent à faire évoluer l'image du vin, sur le plan national et international.

L'espace voûté de la Maison des Vins propose une vaste sélection de vins locaux au prix propriété.  Certains week-ends, les viticulteurs eux-mêmes se relaient pour tenir le fort.  Le nouvel espace de réception et le bar à vin accueillent régulièrement divers évènements et organisent tous les weekend des "after-work".

Port et ville bourg  
Route de la corniche avec vélos  

La route de la corniche peut être empruntée à bicyclette ; mais si l'office de tourisme propose des vélos électriques à la location, c'est pour une bonne raison. Les routes sont étroites et sinueuses, et les côtes pentues et fréquentes.

Les vignobles, l'eau et la pierre

Route de la corniche  

La route de la corniche permet de découvrir des vues panoramiques magnifiques, combinant les vignobles, l'eau et la pierre, tout le long des rives de la Dordogne. C'est la Route des Capitaines et leurs maisons sont toujours là. Elles sont connues pour leurs jardins fleuris et leur vue sur le fleuve face à la mer. Plusieurs petits villages se trouvent sur cette route : le village dénommé délicieusement Le Pain de Sucre, Bayon, Marmisson, Gauriac et Roque de Thau, tous avec une vue panoramique spectaculaire sur l'estuaire. Admirez les jardins de fleurs qui fleurissent sous l'influence du microclimat local, les maisons troglodytiques nichées dans les falaises, les cabanes de pêche dénommées des carrelets et leurs filets traditionnels, ainsi que l'épave vestige de la seconde guerre mondiale.

Sur la route il existe de nombreuses possibilités de pique-niquer et les villages valent la peine d'être explorés.  Le majestueux Château Tayac (dont le vignoble date de l'époque Gallo-romaine) mérite un détour, à la fois pour ses vins et pour les vues qu'il offre sur le Bec d’Ambes (point de confluence de la Garonne et de la Dordogne).

L'office de tourisme de Bourg propose des itinéraires avec audioguide et un jeu pour vous divertir sur la route.  Plusieurs fenêtres paysagères disposées sur la route offrent une vue sur l'estuaire, chacune proposant des vues différentes de la flore et de la faune locales.