Bordeaux : Visite des vignobles en biodynamie

Fini le temps où une visite dans un vignoble biodynamique dans la région de Bordeaux rimait avec nouveauté. Les chevaux de trait labourant la terre, les moutons broutant les mauvaises herbes autour des vignes font désormais de plus en plus partie du paysage car le nombre de vignobles bordelais ayant obtenu la certification biodynamique a doublé et dépassé la trentaine au cours des dernières années et, la part de l’agriculture biologique a presque atteint les 8000 hectares en 2017.

Heureusement, pour les vignerons et les vignes, cette tendance semble se maintenir sur sa lancée et bonne nouvelle pour le tourisme ; de nombreuses exploitations biologiques et biodynamiques ouvrent leurs portes aux visites, l’occasion pour les exploitants de défendre leur approche avec ardeur !

Visiter des propriétés en biodynamie à moins de vingt minutes de Bordeaux

Au sud de la ville de Bordeaux, les bœufs utilisés pour labourer et fertiliser les terres du Château Pape Clément contrastent avec les essaims d’abeilles dans les vignobles, chacun jouant un rôle dans l’amélioration de la vigne. Des initiatives comme « Quand l’art rencontre la vigne » au château voisin Smith Haut Lafitte, associent art et biodiversité où les visiteurs peuvent découvrir le cycle de vie des vignes tout en admirant les sculptures colorées. 

Château Pape-Clément cheval  
Château Pape-Clément hôtel à insecte  

Dans le Médoc de nombreuses propriétés se sont orientées vers une agriculture plus en harmonie avec l’environnement

Alors qu'une promenade dans les vignobles graveleux constitue une étape essentielle pour toute visite dans le Médoc, ces propriétés qui se sont orientées vers une agriculture plus en harmonie avec l’environnement, souhaitent tout naturellement partager le fonctionnement de leurs méthodes.

Le temps passé dans les vignes lors de la visite au Château Palmer comprend une explication sur comment les poules ont réduit avec succès la population de chenilles nuisibles. Les propriétés voisines de Gonzague et Claire Lurton qui représentent également 20% de la part des exploitations converties au biologique ou à la biodynamique dans la région de Margaux, ont recours à des méthodes encore plus modernes comme les drones, afin de mieux surveiller leurs vignes. Les deux vignerons affirment connaître une amélioration de la qualité des vins des châteaux Dufort-Vivens et Ferrière depuis qu'ils ont cessé l’utilisation des produits chimiques.

Du côté de Sauternes-Barsac...

Au Château Climens à Barsac, une tisanerie accueille des plantes séchées comme l’ortie et la camomille avant qu’elles ne soient ajoutées à des infusions et vaporisées sur les vignes pour les fortifier contre la maladie. Les visiteurs ont accès à cette pièce parfumée avant de déguster les célèbres vins doux.

Château Climens tisanerie  

Tous les châteaux ne sont pas des grands crus classés cependant, certains des plus connus comptent parmi les meilleurs dans leurs appellations respectives. La présentation des techniques agricoles constitue le point d’orgue de la visite du Château Guiraud à Sauternes.

Les hôtels d’insectes et un potager qui abrite plus de 170 espèces différentes de tomates, encouragent la biodiversité dans les vignobles.

Château Guiraud insecte  

La plus forte concentration de propriétés viticoles biodynamiques à Bordeaux se trouve sur la rive droite de la Garonne

Une concentration qui s'explique par la tailles plus réduites des exploitations familiales. L’un des premiers partisans comme Alain Moueix des châteaux Mazeyres et Fonroque pense que les plantes sont sensibles au mouvement cosmique et adapte son travail de la vigne au cycle lunaire. Ces idées peuvent sembler décalées, cependant, même le visiteur le plus sceptique de ces propriétés ne pourra résister à l’enthousiasme suscité par la passion qui anime les producteurs et la qualité incontestable de leurs vins.